Méditerranée : une nuit sur sa planche à voile à attendre les secours

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
Un véliplanchiste a été secouru dimanche matin au large des côtes de l'Aude.
Un véliplanchiste a été secouru dimanche matin au large des côtes de l'Aude.

Épuisé, mais sain et sauf après une nuit de froid et d'angoisse. C'est une histoire qui finit bien que rapporte La Dépêche, grâce au sang-froid de la victime et au travail des secours en mer. Un véliplanchiste a passé la nuit de samedi à dimanche seul en mer Méditerranée sur sa planche, après s'être égaré. Il a finalement été retrouvé au matin.

Selon le quotidien régional, ce Toulousain de 41 ans était parti avec deux amis de la plage de Gruissan (Aude) pour un périple d'une dizaine de kilomètres qui devait se terminer à Port-la-Nouvelle. Mais seuls deux sont arrivés à destination dans l'après-midi.

Dans une eau à 13 degrés

Les secours ont été prévenus et des navires puis un hélicoptère ont été mobilisés pendant plusieurs heures. Dans la soirée, une vedette de la gendarmerie et même un avion de la Marine nationale se sont joints au dispositif. Mais à une heure, les recherches ont dû être interrompues.

À LIRE AUSSIDrame évité après l'amerrissage d'un avion revenant de Corse

« Il y avait beaucoup de vent de terre samedi et beaucoup d'amateurs de planche à voile sur l'eau. Seulement, quand le vent souffle à 40 km/h, pas toujours facile », a déclaré un sauveteur au quotidien. Les recherches ont pu reprendre dans la matinée et peu après 9 heures, l'homme a finalement été repéré, assis sur sa planche à voile à près de 20 kilomètres des côtes, frigorifié mais en vie après une nuit dans une eau à 13 degrés. Pour les sauveteurs : « Il a eu les bons réflexes en restant s [...] Lire la suite