En Méditerranée centrale, 270 migrants secourus par l'ONG Sea-Watch depuis vendredi

·1 min de lecture

Pendant la nuit de vendredi à samedi, 180 migrants ont été secourus à bord de deux bateaux, qui se trouvaient en détresse, au large de la Méditerranée.

Ce samedi, plus de 270 migrants ont été secourus en Méditerranée centrale, dans le cadre de trois opérations de sauvetage menées depuis vendredi, a annoncé l'ONG allemande Sea-Watch.

Son navire, le Sea Watch 3, a porté assistance à deux bateaux gonflables en détresse pendant la nuit et tôt le matin du samedi 25 décembre, a annoncé l'ONG sur son compte Twitter.

180 personnes sur deux bateaux

Il y avait environ 80 et 100 personnes à bord de ces deux canots pneumatiques surpeuplés qui ont été secourus à environ 38 milles marins des côtes libyennes, a précisé un porte-parole à l'AFP.

L'équipage du Sea Watch s'occupe désormais d'environ 270 migrants au total, après un premier sauvetage vendredi matin de 93 migrants qui se trouvaient dans les eaux internationales au sud de l'île italienne de Lampedusa.

Les équipiers du Sea Watch 3 avaient alors lancé un bateau pneumatique pour évacuer les passagers de leur bateau en bois qualifié d'"inapte à la navigation" par l'ONG.

Les bateaux des migrants, souvent en mauvais état et susceptibles de couler, se dirigent fréquemment vers Lampedusa en raison de sa proximité avec les côtes de l'Afrique du Nord.

Le Sea-Watch 3 navigue au large des côtes libyennes depuis novembre 2017 et y recherche activement des bateaux en détresse.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Trois naufrages de navires de migrants en trois jours dans les eaux grecques

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles