Les médicaments contrefaits déferlent sur le monde

Le business des faux médicaments se développe rapidement dans le monde. En cinq ans, le nombre de signalements d'incidents liés à la prise de médicaments contrefaits a augmenté de 60%, selon le Pharmaceutical Security Institute, une ONG de santé publique.

La copie touche toutes les sortes de médicaments : les "princeps", qui sont couverts par un brevet, aussi bien que les génériques, les molécules les plus coûteuses des traitements contre le cancer aussi bien que des antidouleurs très abordables. Et le médicament le plus contrefait reste le Viagra, la petite pilule bleue de Pfizer. Avec des conséquences sanitaires gravissimes : plusieurs centaines de milliers de personnes périssent dans le monde chaque année à cause de faux médicaments.

Plus rentable que le trafic de cigarettes

Autre signe de l’ampleur prise par ce fléau : le poids économique du trafic de médicament. Il générerait aujourd’hui 200 milliards de dollars de retombées économiques par an, contre 75 milliards en 2006.

Il faut dire que ce business est particulièrement juteux. Vendre de faux médicaments rapporterait jusqu'à 500 fois leur mise initiale aux mafias du faux médicament, selon l’Institut de recherche anti-contrefaçon de médicaments (l'Ircam), une autre ONG. Soit une plus grande rentabilité que le trafic de cigarettes. L’Ircam s’alarme par ailleurs de l’extension mondial du trafic. Jusqu’à récemment,...

Lire la suite sur BFMTV.com

Cette vidéo peut également vous intéresser : 

A lire aussi