Les médicaments à éviter : la liste noire de la revue Prescrire

Julien Hernandez, Rédacteur scientifique

Pour qu'un médicament soit commercialisé et donc que l'agence nationale de la sécurité du médicament (ANSM) lui délivre une autorisation de mise sur le marché (AMM), il doit amener la preuve de son efficacité dans une ou plusieurs affections données mais il faut également que les potentiels effets secondaires qu'il entraîne, ne fassent pas courir aux patients un risque supérieur au bénéfice qu'il est censé conférer. On appelle cela, la balance bénéfice-risque.

Qu'est-ce que la balance bénéfice-risque ?

Prenons un exemple concret. Pour une personne atteinte d'une infection bactérienne, le traitement antibiotique évite la mort du patient et peut lui occasionner quelques désordres digestifs ou des éruptions cutanés la plupart du temps (ne sont cités ici que les effets secondaires très courants). Il est simple de comprendre que, dans cette situation, la balance bénéfice-risque est positive. En revanche, on se rappelle du scandale Mediator. Même si ce dossier est complexe, il est l'exemple type d'un médicament à la balance bénéfice-risque fortement négative. Autrement dit, ce médicament, supposé antidiabétique, mais en réalité plutôt anorexigène, a entraîné des valvulopathies cardiaques chez un nombre considérable de patients et a causé la mort de nombre d'entre eux. Mais la balance bénéfice-risque ne se retrouve pas que dans le domaine médical. On peut la croiser aussi dans le domaine de l'agriculture ou dans celui de l'énergie, pour ne citer que ces deux exemples. 

92 médicaments commercialisés en France ont une balance bénéfice-risque insatisfaisante selon la revue Prescrire. © AldecaStudio, Adobe Stock

Quelque 92 médicaments devraient être interdits 

Pas d'exception concernant les disciplines médicales : elles y passent toutes. De la cancérologie à la psychiatrie en passant par la pneumologie, la gastro-entérologie, l'urologie, etc. On retrouve des médicaments qui n'apportent pas de réels bénéfices mais entraînent des risques graves et fréquents ou bien qui possèdent...

> Lire la suite sur Futura