Médias : Rémy Buisine, journaliste symbole d’une nouvelle manière d’informer

Les médias ne cessent de se renouveler au fur et à mesure du temps et des évolutions technologiques. Journaliste et vidéaste pour le média Brut, Rémy Buisine est l’invité du journal de 23 heures sur Franceinfo samedi 17 avril. Il s’est notamment fait connaître via l’application Périscope qui permettait de diffuser du contenu en direct sur les réseaux sociaux. Il l’avait utilisée pour couvrir les attentats du 13 novembre 2015 à Paris. "À l’époque en 2015, c’était vraiment la naissance du direct. C’est-à-dire que moi j’ai voulu aller sur le terrain pour pouvoir restituer, montrer ce qui s’y passait avec l’idée que ce soit un journalisme immersif, l’idée d’être au plus près des événements, de donner la parole aux gens. À l’époque, aller avec un smartphone sur le terrain, pouvoir retransmettre en continu un événement, c’était une sorte de révolution", se souvient-il. Diffuser en direct sur Internet, une manière d’être plus libre Lors de son travail pour le média Brut, Rémy Buisine est régulièrement amené à couvrir des événements en direct live sur certains réseaux sociaux. Un mode de travail qui lui offre certains avantages. "Quand on est dans un live, je vais interroger quelqu’un et je vais me servir aussi des commentaires pour poser des questions. (…) On a une liberté, peut-être aussi plus de temps. C’est vrai que moi par exemple, quand j’appuie sur le bouton live, on peut parfois faire trois, quatre, cinq heures de live sans difficulté", explique-t-il.