Publicité

Médias: pourquoi le groupe français Canal+ veut racheter le sud-africain MultiChoice

Le groupe Canal+, propriété de Vivendi, a annoncé ce 1er février 2024 avoir présenté une offre pour acquérir le groupe MultiChoice. Le géant français de la télévision par abonnement compte ainsi étendre son emprise sur l'Afrique anglophone en achetant le sud-africain MutliChoice, présent dans 16 pays du continent.

Avec notre correspondant à Johannesburg, Romain Chanson

Canal+ veut poursuivre sa conquête du continent. Le géant français de la télévision par abonnement veut étendre son emprise sur l'Afrique anglophone en achetant le sud-africain MutliChoice, présent dans 16 pays africains. Cet autre poids lourd détient des marques comme Super Sport, Dstv ou Showmax.

L'union fait la force veut croire Canal+ face aux géants américains du streaming comme Disney et Netflix. Canal+ détient déjà des parts dans MultiChoice mais le groupe veut désormais tout racheter. Sa direction était présente à Johannesburg pour en faire l'annonce. Une opération séduction pour le groupe Canal+ qui est venu déposer sa lettre d'intention et montrer son plus beau visage.

À lire aussiChronique des médias - Quand Canal + se développe avec l’Afrique

Pour Jacques du Puy, directeur de Canal + International, la proposition d'achat de MultiChoice est naturelle : « Ça fait plus de vingt ans qu’on se côtoie en Afrique, et on a depuis très longtemps des échanges parce qu’on fait le même métier sur des territoires différents. Ça nous a paru assez évident qu’il fallait nous rapprocher et investir dans MultiChoice. »


Lire la suite sur RFI