Médias-police : Une commission formule 32 recommandations pour apaiser les tensions

20 Minutes avec AFP
·1 min de lecture

LIBERTE DE LA PRESSE - Un rapport rendu lundi à Jean Castex formule 32 recommandations pour apaiser les tensions entre les deux parties, notamment autour de la captation d’images

Pas d’accréditation, ni d’obligation de dispersion, sur les manifestations, amélioration de la communication entre médias et police : un rapport rendu lundi à Jean Castex formule 32 recommandations pour apaiser les tensions entre les deux parties, notamment autour de la captation d’images.

Constatant la dégradation « depuis au moins cinq ans » des relations entre presse et forces de l’ordre, en particulier lors des opérations de maintien de l’ordre, la commission présidée par l’ancien contrôleur général des prisons Jean-Marie Delarue plaide pour une normalisation, en mettant l’accent sur la liberté d’informer. « Le travail de la presse fait l’objet d’entraves croissantes et désinhibées de la part des forces de l’ordre », note-t-elle par exemple.

« Renoncer à tout mécanisme d’accréditation des journalistes »

Le rapport est désormais sur la table des ministres de l’Intérieur Gérald Darmanin et de la Culture Roselyne Bachelot, chargés « d’engager conjointement les travaux qui conduiront à la mise e(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Loi « sécurité globale » : Accord entre députés et sénateurs permettant une adoption rapide du texte
Loi « sécurité globale » : Pourquoi l’article 25 inquiète aussi le monde de la culture
Loi « sécurité globale » : Plusieurs centaines de manifestants réunis en France
« Protégeons la liberté d’information », demande l’Alliance de la presse d’information générale