"Le Média" se lance sans Mélenchon, mais avec son soutien

Geoffroy Clavel

POLITIQUE - Jour J-1 pour l'équipe de "Le Média". La webtélé fondée par des soutiens de Jean-Luc Mélenchon commencera à émettre gratuitement sur Internet à compter de ce lundi 15 janvier. Au menu de ce média alternatif qui revendique sa subjectivité de gauche mais en récusant toute affiliation partisane: des reportages, des émissions et, promesse éditoriale-phare, un journal télévisé diffusé à chaque jour à 20h, comme sur les grandes chaînes de télévision. Le tout agrémenté d'une ligne alternative résolument anti-Macron.


Cofondé et codirigé par des proches du chef de file de La France insoumise, "Le Média" se sait attendu au tournant par ceux qui le soupçonnent de vouloir faire la promotion du député des Bouches-du-Rhône et de ses idées. Créée à l'initiative de Sophia Chikirou, ancienne directrice de communication de la campagne présidentielle de Jean-Luc Mélenchon, la webtélé, qui vise un large public francophone, sera codirigée par le psychanalyste médiatique Gérard Miller, auteur d'un documentaire laudatif sur Jean-Luc Mélenchon pendant la présidentielle et également compagnon de route de LFI (voir la vidéo en tête d'article).

"Le Média" ne sera pas "Le Médiachon"

Ce dernier assure pourtant que "Le Média" ne sera pas "Le Médiachon" comme l'ont déjà rebaptisé ses détracteurs sur les réseaux sociaux. "Nous ne sommes pas un média militant. Nous sommes un média engagé. [...] Dans ce média, on peut dire qu'on est 'les contestataires' mais pas 'les insoumis'", a promis l'ancien chroniqueur de Laurent Ruquier sur RMC.

Afin de couper court aux soupçons de connivence avec La France insoumise, la diversité des profils journalistiques a été...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post