Des médecins font battre un coeur hors d'un corps plusieurs heures durant

·1 min de lecture

D'ordinaire, lorsqu'un organe doit être greffé, il est d'abord extrait, puis maintenu dans de la glace avant d'être implanté. Mais cette fois-ci, les équipes de chirurgie cardiaque du CHU de Rennes ont fait autrement, comme l'explique l'établissement médical.

Ils ont gardé le coeur littéralement en vie, palpitant, pendant six heures. Cela a été possible grâce à une technologie américaine, qui s'appelle Organ Care System. Elle permet de maintenir le coeur dans une boîte, en le perfusant de sang et en l'oxygénant. Dans ce cadre, l'organe est prélevé alors qu'il bat encore sur le donneur.

Un temps de conservation de l'organe plus long

L'avantage, c'est qu'il n'y a pas à faire "repartir" l'organe. Ce dernier continue de fonctionner tout du long. "L'allongement du temps de conservation est un autre atout de cette technique puisque l'on passe d'un délai de 4 heures lorsque que le cœur est dans la glace à un délai dépassant les 6 heures dans le cas présent", explique le CHU. Mais son défaut, c'est le coût, très élevé : 30 000 euros pour une transplantation.

Lire aussi :

  • Don de moelle osseuse : comment ça se passe ?

  • Misha, 42 cm et 1,8 kg, premier bébé français né après une greffe d'utérus

Retrouvez cet article sur Topsante.com

DIRECT Covid-19 en France ce 24 avril : chiffres, annonces
Allergie au pollen : 3 remèdes de grand-mère pour calmer la conjonctivite
Mort subite du sportif : de quoi s'agit-il ?
Covid-19 et et grossesse : des risques accrus pour la maman
Cancer de la peau : les nouveaux traitements efficaces