Des médecins arrêtés à Minsk avant une manifestation antigouvernementale

·1 min de lecture
DES MÉDECINS ARRÊTÉS À MINSK AVANT UNE MANIFESTATION ANTIGOUVERNEMENTALE
DES MÉDECINS ARRÊTÉS À MINSK AVANT UNE MANIFESTATION ANTIGOUVERNEMENTALE

MOSCOU (Reuters) - Trente-cinq médecins biélorusses ont été interpellés samedi à Minsk alors qu'ils se rassemblaient en vue d'une manifestation du personnel médical contre le président Alexandre Loukachenko, rapporte le groupe de défense des droits de l'homme Viasna.

La police de la capitale biélorusse, citée par l'agence Tass à Moscou, a confirmé que plusieurs arrestations avaient été effectuées, en appelant la population à ne pas participer à des rassemblements interdits.

L'opposition biélorusse organise des manifestations tous les week-ends depuis trois mois pour contester la réélection de Loukachenko le 9 août dernier, marquée selon elle par des irrégularités massives.

Au pouvoir depuis 1994, Alexandre Loukachenko, âgé de 66 ans, rejette ces accusations et les appels à sa démission. Des dizaines de milliers d'opposants ont été arrêtés.

La communauté médicale a notamment critiqué l'attitude du président biélorusse face à l'épidémie de coronavirus.

Alexandre Loukachenko a refusé toute mesure de confinement et dénoncé une "psychose", allant jusqu'à recommander comme remèdes contre le COVID-19 la consommation de vodka ou la pratique du hockey sur glace.

Plus de 105.000 cas de contamination ont été dénombrés officiellement dans l'ancienne république soviétique de 9,5 millions d'habitants.

(Gabrielle Tétrault-Farber; version française Jean-Stéphane Brosse)