Des médecins appellent Macron à revoir son bilan pour l'hôpital s'il veut obtenir le vote des soignants

·1 min de lecture
© AFP

Voici leur tribune : « Monsieur le Président,

Un grand nombre de soignants s’apprêtent à s’abstenir ou même à voter pour une candidate dont le programme inclut la discrimination des personnes pour l’accès aux soins, mettant à mal les valeurs d’égalité et de solidarité de l’humanisme médical, ce qui donne la mesure de l’ampleur du désastre en cours. Les professionnels de santé ont pour mission de soigner pareillement tous les malades quels que soient leur religion, la couleur de leur peau, leurs idées politiques ou leur statut social.

La colère ou le dépit des soignants s’explique par l’empilement depuis plus de dix ans de promesses, non tenues. Comment savoir quel candidat se présente ? Celui qui disait aux hospitaliers qu’il n’y a “pas d’argent magique”, celui de mars 2020 qui découvrait “qu’il est des biens et des services qui doivent être placés en dehors des lois du marché” ou celui qui expliquait récemment qu’ “on a jamais fait autant pour l'hôpital” ? Pourtant, les faits sont têtus : il a fallu la pandémie et la mobilisation des blouses blanches saluée par l’ensemble de la population pour que le gouvernement accepte l’augmentation des salaires que jusque-là il refusait. Après le Ségur de la santé, la France est passée pour le salaire infirmier (par rapport au salaire moyen du pays) de la honteuse 28e place sur 32 pays de l’OCDDE à la médiocre 16e place.

Quant aux 19 milliards promis pour l’investissement (dont 2 sont mis en réserve), ils sont programmés sur dix ans et ...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles