Ce médecin spécialiste du Covid qui a fait ses débuts télé dans une émission de Christine Bravo (VIDEO)

·1 min de lecture

Depuis le début de la crise sanitaire, les Français ont découvert de nombreux nouveaux visages : ceux des médecins qui régulièrement s'invitent sur les plateaux télé pour expliquer la pandémie ou analyser les réponses gouvernementales. Parmi ces personnalités devenues familières, il y a bien évidemment le controversé Pr Didier Raoult, que l'ancienne maire de Marseille Michèle Rubirola vient de décrire comme "très macho". Les téléspectateurs ont aussi appris à connaître l'infectiologue Martin Blachier et ses coups de gueule. De son côté, le Dr Karine Lacombe n'a quant à elle cessé cette année passée d'alerter sur la gravité de la situation sanitaire. Ces spécialistes ont été poussés sur le devant de la scène par la crise du coronavirus.... pour la plupart. Car l'un de ces nouveaux habitués du petit écran avait déjà fait ses classes à la télé il y a longtemps.

Alors qu'il recevait Christine Bravo ce dimanche 21 mars dans Les Enfants de la télé, Laurent Ruquier a diffusé un extrait embarrassant de l'une de ses premières émissions, un programme culturel baptisé Merci et encore bravo. Dans cette séquence, le regretté Jean-Pierre Bacri est au désespoir face à un autre invité qui décrit des conditions médicales dégoûtantes. Un invité qui s'est depuis fait un nom. "C'est Eric Caumes, qui est à la télé tous les jours en ce moment" s'est écrié Christine Bravo en découvrant ce moment embarrassant. "Eric Caumes, c'est maintenant le fameux spécialiste des maladies et des virus qu'on voit à (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Programme TV : que regarder cette semaine à la télé ? Notre sélection du lundi 22 mars au dimanche 28 mars 2021 (VIDEO)
Denis Brogniart révèle que son fils Dimitri a attrapé le Covid : "A 20 ans, on a besoin de se toucher" (VIDEO)
Alain Duhamel sur le "phénomène" Eric Zemmour : "Evidemment que ça m'inquiète" (VIDEO)
Pascal Praud : ce jour où il s'est fait frapper et virer d'un magasin par un Bernard Tapie furieux
Caroline Roux confie son astuce pour tenir le rythme effréné de ses journées : "Sinon je craque"