Un médecin du Mans interpellé après une vingtaine de morts suspectes

·1 min de lecture
© JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

C’est le signalement de ses collègues en début d’année dernière qui a mis la machine judiciaire en marche. En janvier 2020, des médecins de la clinique du Pôle Santé-Sud du Mans, dans la Sarthe, écrivent à leur conseil de l’ordre, dénonçant une activité professionnelle suspecte de l’un de leurs confrères. Les faits sont pris très au sérieux et transmis au parquet qui ouvre alors une information judiciaire.

Une future mise en examen pour deux meurtres établis

Plusieurs mois après, la police judiciaire a, selon les informations d’Europe 1, interpellé mardi ce médecin d’une quarantaine d’années à son domicile, soupçonné d’avoir fait partir plusieurs patients en soins palliatifs en dehors de tout protocole encadré, en administrant notamment des cocktails de médicaments inhabituellement utilisés et à forte dose. Ce jeune docteur a été ce jeudi présenté au juge d’instruction en vue d’une mise en examen pour deux meurtres que les enquêteurs ont à ce stade pu établir.

>> LIRE AUSSICovid-19 : à Paris, la police fait la chasse aux barnums de dépistage illégaux

 

Au total, 23 patients, tous décédés depuis et qui sont passés entre les mains de ce médecin, pourraient être concernés par l’information judiciaire qui va désormais s’attacher à retracer le parcours professionnel de ce médecin qui est passé par plusieurs établissements et plusieurs régions. Selon nos informations, le médecin a été radié et n’a plus exercé depuis le mois d’octobre dernier. En garde à vue, le suspect a n...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles