Votre médecin généraliste sera peut-être fermé le samedi matin à partir de mi-décembre

Votre médecin généraliste sera peut-être fermé le samedi matin à partir de mi-décembre

SANTÉ - À partir du 14 décembre, vous risquez peut-être de trouver porte close chez votre médecin généraliste le samedi matin. Ces derniers, s’estimant lésés par les mesures de la ministre de la Santé pour calmer la crise des urgences, ont en effet décidé de manifester leur colère, comme l’a repéré Le Parisien ce dimanche 8 décembre. 

Samedi 7 décembre, l’assemblée générale de la Fédération française des Médecins Généralistes - MG France, un des premiers syndicats du secteur, a voté “unanimement la fermeture des cabinets” le samedi matin, à partir de la mi-décembre, une opération baptisée “Samedis Noirs”. 

Cette action vise à sensibiliser le gouvernement sur “ce qui arriverait si les médecins généralistes n’étaient plus en mesure d’assumer la continuité des soins.” À savoir, des services d’urgences un peu plus engorgés.

Car dans le viseur des médecins, se trouve le “pacte pour une refondation des urgences” annoncé par Agnès Buzyn début septembre et qui, pour soulager les services hospitaliers en crise, entend notamment s’appuyer sur les médecins généralistes en ville.

“Le gouvernement annonce partout qu’il va mettre en place sur toute la France un service d’accès aux soins permanent à partir du 30 juin prochain, il nous demande de faire plus, alors que nous sommes débordés et que cela demande de l’organisation. Mais le gouvernement ne veut rien mettre sur la table”, explique Jacques Battistoni, docteur et président de MG France au Parisien.

Le président de la fédération souligne autant le manque de moyens...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post