La mère de la petite Harmony veut encore croire que sa fille est en vie

·2 min de lecture

La petite Harmony, disparue depuis 2019 mais dont le signalement officiel n’a été fait que fin décembre, espère toujours que sa fille de 7 ans est en vie.

«Je n’ai pas le sentiment qu’elle n’est plus là. Je ne ressens pas ça en moi. Et une mère le sait, une mère sait si son bébé est encore parmi nous ou pas. Je sais qu’elle est encore là». La mère de la petite Harmony, qui participait samedi à une veillée en son honneur, a déclaré à NBC Boston avoir toujours le sentiment que sa fille de 7 ans, disparue depuis 2019, est encore en vie. C’est elle qui a signalé la disparition de sa fille le 18 novembre , après avoir tenté d’alerter depuis des mois sur ses inquiétudes, alors qu’Harmony était sous la garde de son père et vivait dans le New Hampshire. Le signalement officiel a ensuite été fait par les services sociaux fin décembre auprès de la police, après que ceux-ci n’ont pas réussi à entrer en contact avec la fillette. La semaine dernière, son père a été arrêté alors qu’il dormait dans sa voiture . L’homme de 31 ans a été inculpé pour agression, interférence avec la garde d'un enfant et mise en danger de la vie d’un enfant. Samedi, les autorités ont annoncé avoir procédé à des fouilles dans une maison de Manchester, où il vivait à l’époque. C’est là qu’Harmony a été vue vivante pour la dernière fois. Les autorités n'ont pas révélé ce qu'elles avaient trouvé, mais ont été aperçues en train de traîner un seau orange et une bâche bleue derrière la maison et de transporter des feuilles d'isolant, rapporte le «Boston Globe ».

La mère de l’enfant avait perdu la garde de sa fille en juillet 2018 en raison d’une addiction à la drogue, dont elle se serait depuis débarrassée. Des membres de la famille ont expliqué avoir prévenu la police plusieurs fois, inquiets que le père puisse mettre sa fille en danger ou la menacer physiquement. Adam Montgomery aurait notamment dit à son(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles