La mère du petit Gabriel Fernandez, torturé à mort à 8 ans, demande un nouveau jugement

·2 min de lecture

La mère du petit Gabriel Fernandez, condamnée à la prison à vie pour la mort de l’enfant aux Etats-Unis, a fait une demande afin de recevoir un nouveau jugement, affirmant ne pas avoir participé au meurtre de son fils.

Elle a été condamnée à la prison à vie, et son compagnon à la peine de mort. Pearl Fernandez souhaite aujourd’hui un nouveau jugement. La mère du petit garçon du 8 ans, qui a succombé aux abus du couple, a fait une demande le 1er avril dernier auprès de la justice, estimant ne pas avoir participé au meurtre de son fils. En 2018, elle avait plaidé coupable de meurtre et de torture et avait conclu un accord pour éviter un procès qui lui aurait fait encourir la peine de mort. En réponse, le procureur adjoint du district de Los Angeles, Jon Hatami, qui a poursuivi les deux suspects, a rappelé que pendant des mois, les deux avaient torturé la petite victime. Le procureur a déclaré jeudi au site Oxygen.com que «sur la base de toutes les preuves présentées au grand jury, Pearl Fernandez a bien été une participante majeure à la torture et au meurtre de Gabriel Fernandez».

Jon Hatami a été particulièrement touché par cette affaire, au point d’organiser, en février dernier, ce qui aurait dû être les 16 ans de Gabriel. «Ne laissez pas l’histoire de Gabriel, sa vie, sa mort et son procès, n’avoir servi à rien», avait déclaré, encore une fois au site Oxygen.com. «J’aurais aimé pouvoir parler à Gabriel de l’Université qu’il allait choisir, de sa spécialité. J’aurais aimé discuter de ses premières romances, de son premier coup de cœur ou de sa première histoire d’amour. J’aurais aimé connaître Gabriel avant qu’il soit assassiné. Je me demande réellement ce que cela aurait été», avait expliqué le procureur avec émotion.

Les services sociaux en cause dans l'affaire

La mort du petit Gabriel Fernandez, en 2013, a choqué les Etats-Unis par sa violence, avant d’émouvoir le monde entier après la sortie d’une série documentaire sur(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles