La mère du nouveau-né retrouvé dans des toilettes à Bergerac mise en examen pour meurtre et écrouée

La gare de Bergerac (photo d'illustration). - Capture Google Street View
La gare de Bergerac (photo d'illustration). - Capture Google Street View

La mère âgée de 19 ans d'un nouveau-né retrouvé mort dans les toilettes de la gare de Bergerac, en Dordogne, a été mise en examen pour "meurtre sur mineur de moins de 15 ans" et placée en détention provisoire, a annoncé ce vendredi le parquet de Périgieux.

Son compagnon âgé de 40 ans, qui l'accompagnait le jour des faits et présenté par la jeune femme comme le père de l'enfant, a été mis en examen pour n'avoir pas empêché le crime et ne pas avoir porté assistance à la petite victime. Il a également été placé en détention provisoire, selon un communiqué. Le corps sans vie du nouveau-né de sexe masculin, né vivant selon l'autopsie, avait été retrouvé le 29 avril par un agent d'entretien dans la cuvette des toilettes pour personnes à mobilité réduite de la gare de Bergerac, où se trouvaient également du sang et le placenta. La jeune mère, originaire de Dordogne, avait été interpellée mardi, reconnaissant avoir accouché dans ces toilettes.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles