Une mère noie ses trois enfants pour les protéger de leur père soi-disant abuseur

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Liliana Fernández
    Spanish beach volleyball player

Lorsqu'il se réveille dans sa maison californienne de Huntington Beach, en ce samedi 10 avril 2021, Erik Denton, 31 ans, est aussi rayonnant que le soleil qui pointe au-dessus des vagues du Pacifique. Le lendemain, il doit récupérer ses trois merveilles, Joanna, 3 ans, Terry, 2 ans, et Sierra, 6 mois, auprès de Liliana Carrillo, 30 ans, son ex-compagne, mère des enfants, et rien ne le met plus en joie. Il file sous la douche, car il faut encore qu'il ait le temps de ranger et de nettoyer correctement la maison pour accueillir aussi bien qu'il le souhaite ces trois bouts de choux qui sont toute sa vie.

Le téléphone qui sonne soudainement l'oblige à sortir de la salle de bains. Il est 10 h 30. Au bout du fil, il reconnaît la voix étranglée de Gabriella, la mère de Liliana elle-même, mais Erik ne parvient pas à saisir le moindre mot de ce qu'elle essaye de lui dire. Quand, enfin, il comprend, il se pétrifie, tombe à genoux, et se met à hurler. Il ne reverra jamais ses trois enfants. Liliana vient de les tuer.

"Je les ai noyés. Je l'ai fait aussi doucement que possible. Je les ai étreints. Je les ai embrassés..."

En le justifiant d'une manière terrifiante. La jeune femme affirme en effet que ce qu'elle a fait "est juste". Lors de l'hallucinant entretien qu'elle accorde à une antenne locale de NBC au sein de la prison du comté de Kern où elle est enfermée depuis son arrestation, elle affirme qu'elle a tué ses enfants pour les protéger des abus de leur père. (...)

Lire la suite sur Closermag.fr


Le rafting de l'horreur ! Elle laisse sa jambe pendre dans l'eau, un crocodile surgit pour en faire son repas
Une fausse médecin qui opérait des prostituées clandestinement interpellée
Des images choquantes ! Une journaliste agressée sexuellement en pleine rue pendant son direct sur un match de foot
Delphine Jubillar : cette anomalie autour de ses clés de voiture qui a interpellé trois gendarmes

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles