Une mère et son fils retrouvés morts dans leur appartement, confusion totale chez les enquêteurs

Jenny Smith, 37 ans, et son fils Joseph, 17 ans, ont été retrouvés morts le 22 février dernier dans leur appartement, à Liverpool. Jenny a été retrouvée sous une couette dans la chambre principale tandis que son fils a été retrouvé au salon. Des tests toxicologiques ont démontré que le duo mère-fils est décédé d'une surdose de Fentanyl, un opioïde synthétique 50 à 100 fois plus puissant que la morphine. Malgré cela, une récente enquête a assuré qu'il manquait une pièce au puzzle.

Anita Bhardwaj, qui fait partie de la police anglaise, s'est confié à l'Echo au sujet de cette affaire : "Nous ne savons pas ce qui s'est passé", a-t-il d'abord déclaré, avant de reprendre : "Il semble qu'il manque une pièce du puzzle, que nous ne connaîtrons jamais, et les seules personnes qui le savaient sont Jenny et Joseph. Il y a tellement de questions sans réponses", a-t-il affirmé.

Des circonstances bien trop abstraites

Jenny était une ancienne travailleuse de l'aide aux victimes. Elle avait été vue pour la dernière fois par un voisin vers 10 heures du matin, le 18 février dans la partie commune de l'immeuble où elle vivait avec son fils. Deux jours plus tard, le père de Jenny, Malcolm Smith, qui vit en Amérique, a appelé la police de Merseyside et leur a demandé d'aller voir si tout allait bien, car il n'avait pas eu de leurs nouvelles depuis plusieurs jours. La police s'est rendue chez Jenny les 20 et 21 février, mais personne ne lui a ouvert. Les appels (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Des parents emmènent leurs enfants faire le tour du monde avant qu'ils ne perdent la vue
Disparition de Delphine Jubillar : une étrange découverte dans un sac plastique relance l'enquête
Nordahl Lelandais, Patrice Alègre… Pourquoi de célèbres tueurs en série reviennent dans l'actualité
Des jumeaux de 8 ans et leur grande soeur victimes d'une attaque sanglante à leur domicile
Il laisse son chien conduire sa voiture et le paie cher