Une mère et sa fille tuées à coups de couteau dans l'Essonne

GERARD JULIEN / AFP

L'homme, né en 1977 et placé "sous curatelle", "sera soumis à un examen psychiatrique dans l'après-midi", a indiqué le parquet d'Evry contacté par l'AFP, précisant qu'il avait tenu "des propos incohérents avant les faits, à l'égard de plusieurs tiers".

Une femme d'une cinquantaine d'années et sa fille âgée de 14 ans ont été tuées à coups de couteau lundi matin à Vigneux-sur-Seine (Essonne), au sud de Paris, a-t-on appris lundi de sources concordantes. Le suspect, âgé d'une quarantaine d'années, a été placé en garde à vue dans le cadre d'une enquête de flagrance, ouverte par le parquet d'Evry pour homicide volontaire et confiée à la Sûreté départementale de l'Essonne.

La femme était "l'ex-compagne" du suspect, mais l'adolescente n'était pas sa fille

L'homme, né en 1977 et placé "sous curatelle", "sera soumis à un examen psychiatrique dans l'après-midi", a indiqué le parquet d'Evry contacté par l'AFP, précisant qu'il avait tenu "des propos incohérents avant les faits, à l'égard de plusieurs tiers". L'homicide a eu lieu vers 7h00 lundi, dans l'appartement du mis en cause, qui hébergeait la femme et sa fille. Selon le parquet, la mère, née en 1972, est décédée sur place et l'adolescente, âgée de 14 ans, à l'hôpital. D'après une source proche du dossier, la femme était "l'ex-compagne" du suspect, mais l'adolescente n'était pas sa fille. Il était "alcoolique", avait fait plusieurs crises d'épilepsie et évoqué "la magie" avant les faits, a ajouté la source proche du dossier.

Retrouvez cet article sur Paris Match

VIDÉO - Ain: une marche blanche à Douvres après la tuerie

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles