Une mère et ses deux fillettes perdent la vie dans un terrible incendie, la raison pourrait être ignoble

C'est à Nottingham, dans le centre de l'Angleterre, que la tragédie a frappé. Dans la nuit de vendredi 18 à samedi 19 novembre 2022, une jeune femme de 28 ans et ses deux filles, âgées de 1 et 3 ans sont mortes dans l'incendie de leur immeuble. "J'ai vu les pompiers sortir les petites, raconte un voisin présent sur les lieux du drame, elles étaient encore en vie et je me suis dit qu'elles avaient eu beaucoup de chance d'avoir échappé aux flammes. L'appartement tout entier était englouti par le feu et par une fumée noire très épaisse. De nombreux voisins ont dû être évacués et n'ont toujours pas l'autorisation de rentrer chez eux."

Si les trois victimes ont été sorties vivantes du brasier, elles n'ont malheureusement pas survécu. Les deux fillettes, Fatimah Drammeh, 3 ans, et Naeemah Drammeh, 1 an, ont succombé quelques heures après leur arrivée à l'hôpital. Leur mère, Fatoumatta Hydara, a quant à elle été placée sous assistance respiratoire avant de décéder à son tour, ce mardi 22 novembre. "C'est une tragédie profondément bouleversante et je ne peux imaginer la douleur de la famille, s'attriste l'inspecteur Mark Sinski, chargé de l'enquête, dans les colonnes de Sky News. Cela inclue le mari de la femme décédée et le père des deux enfants, qui n'était pas au Royaume-Uni au moment du drame."

Un homme arrêté pour incendie volontaire

Si l'incident bouleverse autant la région de Nottingham, c'est que l'incendie n'était pas accidentel. Selon (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Elle attrape une infection à cause de la barbe de son copain
Elle accouche au beau milieu d'une journée en famille sans que ses invités le remarquent
Jonathann Daval : ce cadeau interdit que sa mère lui a fourni en prison
Une bosse au niveau de son entrejambe intrigue les gendarmes, qui y font une découverte inattendue
TÉMOIGNAGE Je refuse de porter le bébé de ma belle-sœur car je n'aime pas les enfants