La mère d'un enfant épileptique déscolarisé suscite l'émotion sur les réseaux sociaux

Après une sévère crise d'épilepsie, Oscar, 6 ans, a dû être placé en surveillance à l'hôpital pendant quelques heures. Depuis, l'établissement spécialisé dans lequel il est scolarisé a décidé de ne l'accueillir plus qu'un jour par semaine.

"Je suis choquée, écoeurée, complètement paumée." Ce jeudi, Coralie Cambelin s'est filmée en larmes dans sa voiture afin d'exprimer sa détresse et sa tristesse, alors que son fils Oscar âgé de 6 ans, épileptique sévère, a été mis à l'écart de la structure spécialisée dans laquelle il est scolarisé après avoir fait une crise qui a nécessité l'intervention des secours. Dans cette vidéo de plus de quatre minutes postée sur son compte Facebook, cette maman explique que l’institut d’éducation motrice Sévigné de Béthune a décidé de réduire le temps d'accueil du garçonnet à une journée par semaine.

"Je dis quoi à mon enfant de six ans quand il me réclame d'aller à l'école pour voir ses copains ?", s'interroge Coralie qui décrit son fils comme "un enfant plein de vie".

"Je croyais que la scolarité était obligatoire à partir de six ans, je croyais que mon fils avait des droits mais a priori, quand on est handicapé, les droits, on s'en fout un peu beaucoup", déplore-t-elle, tout en assurant qu'elle ne compte pas baisser les bras. "Bien évidemment, je ne m'arrêterai pas là, bien évidemment, je vais me battre pour qu'Oscar puisse réintégrer sa structure ou une autre structure", assure-t-elle.

Près de trois millions de vues sur Facebook

Postée jeudi sur les réseaux sociaux, la vidéo de Coralie a enregistré en 48 heures plus de 2.9 millions de vues et a été partagée...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi