La mère d’Éric Ciotti, hospitalisée, profite-t-elle depuis 18 ans d’une prise en charge injustifiée ?

© SYSPEO/SIPA

La famille d’Éric Ciotti est au cœur d’une nouvelle affaire après les révélations, en novembre dernier, autour de l'ex-épouse du président du parti Les Républicains (LR). Depuis lundi, l’attention est désormais rivée sur la mère du député des Alpes-Maritimes. Le site Mediapart a publié une enquête dans laquelle les journalistes assurent qu’Anny Ciotti bénéficie d’une prise en charge hospitalière injustifiée. Une investigation lourdement dénoncée par l’intéressé.

En 2004, un accident vasculaire cérébral (AVC) a paralysé Anny Ciotti. Depuis, elle est hospitalisée au centre Jean-Chanton, une unité des hôpitaux de la Vésubie à Roquebillière, dans les Alpes-Maritimes, en service de soins de suite et de réadaptation. Mediapart souligne que dans ce service, la prise en charge est entièrement assurée par la sécurité sociale. Sauf un forfait hospitalier qui peut être remboursé par la mutuelle. Cela fait maintenant 18 ans qu'elle y est présente. Problème, cet établissement a pour habitude d’accueillir des patients quelques mois tout au plus.

Selon cette enquête, ce choix d’établissement aurait permis à la famille du président des Républicains d’économiser plus de 500 000 euros. Pourtant, il existe bien un service pour les soins longue durée à l'hôpital de Nice. Mais les frais d'hébergement là-bas ne sont pas pris en charge par la Sécurité sociale et représenteraient un certain coût, contrairement au centre Jean-Chanton.

« On atteint le sommet de l’ignoble »

Invité de RMC-BFMTV ce...


Lire la suite sur LeJDD