Märtha Louise de Norvège : son compagnon Shaman Durek surnommé "Raspoutine" à leurs débuts

·1 min de lecture

Depuis plus d’un an, Märtha Louise de Norvège file le parfait amour avec le chaman, Durek Verrett, très apprécié des célébrités. Pour autant, l'entourage de la fille du roi Harald V et de la reine Sonja de Norvège n’a pas vraiment vu cette relation d’un très bon oeil. Des débuts compliqués que Märtha Louise de Norvège évoque lors d’un entretien accordé à Vanity Fair. Aujourd’hui, celle qui a perdu son titre de princesse s’en amuse : "Mon père m’a toujours dit depuis que je suis petite que je devais rester fidèle à qui je suis (…) et je pense qu'il a peut-être regretté de me l'avoir dit à plusieurs reprises", plaisante-t-elle au sujet de son choix de se fiancer à un chaman.

Märtha Louise de Norvège s’est également souvenue du jour où elle a annoncé cette idylle à sa mère, la reine Sonja de Norvège. C’était après son divorce avec l'écrivain Ari Behn, qui s'est suicidé. "Avant Durek, ma mère était inquiète parce que cela faisait trois ans et que je n’avais pas de petit ami. Quand je lui ai dit que j'avais quelqu'un, elle m'a demandé de qui il s'agissait…", se remémore-t-elle. À l’époque, sa mère espérait que cette dernière soit avec un PDG ou quelqu’un "socialement élevé". "Etre avec un chaman (…) c’est fou", analyse-t-elle.

Une relation également accueillie peu chaleureusement par les Norvégiens, n’hésitant pas à surnommer le chaman "Raspoutine". Selon le peuple, Durek Verrett a "les yeux du diable" et aurait jeté un sort sur la princesse Märtha pour qu’elle tombe amoureuse de (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Qui est Anne-Saurat Dubois, qui a tenu la dragée haute à Jean-Luc Mélenchon sur BFMTV ?
Mort de l’acteur Djedje Apali, qui était porté disparu
"Je n'ai pas forcé la porte du studio" : François Hollande s'agace face à Nicolas Demorand
Cécilia Attias : la chérie de Louis Sarkozy n’a pas oublié son anniversaire
Sylvie Vartan pas prête à oublier son Johnny : ce joli message