Publicité

Lyon : le tableau « Printemps » de Monet aspergé de soupe par deux activistes écologistes

Après La Joconde, fin janvier au musée du Louvre, le tableau Printemps de Claude Monet a été ciblé, samedi après-midi. L’œuvre a été aspergée de soupe, aux alentours de 15 heures, par deux activistes écologistes, selon les révélations du Progrès. Après avoir couvert Mona Lisa de potage, Riposte alimentaire a revendiqué l’action sur le tableau, au musée des Beaux-Arts de Lyon. Dans une publication sur X, le collectif a partagé une vidéo, dans laquelle on voit deux jeunes femmes jeter de la soupe sur le tableau Printemps de Claude Monet.

Les activistes ont ensuite récité un texte de revendication devant l’œuvre : « Ce printemps sera le seul qui nous restera si nous ne réagissons pas. Que vont peindre nos futurs artistes ? À quoi rêverons-nous s'il n'y a plus de printemps ? ». Avec cette action, le collectif souhaite alerter sur la crise climatique et sociale. Sur son compte X, il demande « l’intégration de l’alimentation dans le régime général de la Sécurité sociale ». Riposte alimentaire est l’émanation de Dernière Rénovation, dont les militants s’étaient faits connaître en bloquant les périphériques parisien et lyonnais, en portant des gilet...


Lire la suite sur LeJDD