Lyon : la SPA des plantes lutte contre le gaspillage des végétaux

En plein cœur de la ville de Lyon (Rhône), une serre renferme les plantes de la Société protectrice des végétaux. Nicolas Talliu a créé la SPV sur le même principe que la SPA pour les animaux. Il recueille les plantes dont personne ne veut, ou récupère les invendus des producteurs locaux, grossistes ou pépiniéristes. Il les rempote et en prend soin, jusqu’à ce qu’elles trouvent un nouveau propriétaire. Il les revend ensuite à petit prix. Lutte contre le gaspillage L’objectif de la SPV est aussi de sensibiliser les habitants à la lutte contre le gaspillage. Pour lui, les plantes sont des êtres vivants qui doivent être respectés. “Elles nous parlent, elles nous parlent différemment qu’un chien, mais un chien, on a du mal à le comprendre aussi. Il n’y a pas de raison qu'on n'apprenne pas à parler leur langage et à écouter ce dont elles ont besoin. Le but ici, c’est d’initier à ce langage là et de repenser son mode de consommation”, explique cet amoureux des végétaux. Il souhaite aller plus loin et proposer des ateliers pour apprendre à mieux s’occuper des plantes ou bien du gardiennage pour ceux qui en ont besoin.