Lyon : la société protectrice des végétaux donne une seconde vie aux plantes

"Il faut arrêter de gaspiller les végétaux, ce sont des êtres vivants, pas de simples objets de consommation. Qu’ils soient moches ou propres, ils méritent de continuer de vivre", lance Nicolas Palliu, fondateur de la société protectrice des végétaux à Lyon (Rhône). Chaque semaine, ses fournisseurs lui ramènent des fleurs et plantes en mauvais état. Souvent abîmés, avec des fleurs un peu fanées, ces végétaux sont devenus difficiles à vendre en jardinerie. Il les rachète à prix modique. Le jeune homme ne peut pas se résoudre à les voir partir à la poubelle. Des conseils pour avoir la main verte Nicolas Palliu a créé un véritable refuge pour les plantes qu’il sauve de la destruction. Il donne une seconde vie à ces plantes et les vend à moitié prix. Les clients se pressent dès l’ouverture. "J’ai trouvé cette idée vraiment géniale, de les réutiliser plutôt que de laisser pourrir ces plantes et de les jeter", commente une cliente. Des conseils pour les propriétaires de plantes pas en forme ou des formations sont aussi donnés par la SPV.