Publicité

Lyon : une quarantaine de migrants dorment dans une église depuis vendredi

Depuis vendredi 8 décembre, l’église du Saint-Sacrement, dans le 3e arrondissement de Lyon, est occupée par des visiteurs inhabituels. Une quarantaine de mineurs isolés ont investi les lieux. Si le diocèse autorise cet hébergement provisoire, le collectif Soutiens/Migrants Croix-Rousse attend une réaction de la part de la Métropole de Lyon et de la préfecture du Rhône.

« Nous en appelons aux institutions pour que cette situation ne dure pas et qu'un lieu plus adéquat soit ouvert officiellement pour prendre en charge dignement ces jeunes dans notre Métropole. Qu'elles passent des paroles aux actes et conjuguent le verbe accueillir au présent. Nous demandons la protection pour ces jeunes, persuadé de porter la parole de toute personne soucieuse de la dignité humaine », a réagi l’association, d’après les informations relayées par Lyon Mag, ce dimanche 10 décembre.

Aucune intervention des forces de l’ordre n’est possible

Cela fait plusieurs mois que près de 150 clandestins vivent dans des tentes dans le square situé à proximité de l’Hôtel de la Métropole. Seulement une quarantaine ont investi l’église depuis vendredi.

L’installation des migrants dans l’édifice fait polémique. L’occupation de l’église par les clandestins ne plaît pas à Reconquête ! Rhône, qui exige l’évacuation du lieu : « Cette occupation illégale doit cesser au plus vite afin que le culte soit rendu accessible aux fidèles. Les pouvoirs publics doivent intervenir en procédant à l'évacuation ! » Pour l’heu...


Lire la suite sur LeJDD