Lyon : un prêtre orthodoxe grièvement blessé par balle

Des coups de feu ont retenti dans le 7e arrondissement de Lyon (Rhône), samedi 31 octobre dans l'après-midi. Aux alentours de 16 heures, le prêtre Nikolaos Kakavelakis ferme les portes de l'église grecque orthodoxe dans laquelle il officie depuis une quinzaine d'années, lorsqu'un homme lui tire dessus à bout portant avec un fusil de chasse au canon scié. Quand les policiers municipaux arrivent sur place, ils aperçoivent un homme prendre la fuite et découvrent le prêtre grièvement blessé. "Une enquête ouverte pour tentative d'assassinat" À 19 heures, le pronostic vital du prêtre était toujours engagé et l'assaillant était encore en fuite. "Le dispositif policier est toujours en place dans le 7e arrondissement de Lyon, même s'il a été fortement allégé, indique la journaliste Sylvie Cozzolino, présente sur place. Les vérifications sont toujours en cours. Le parquet de Lyon est saisi de cette enquête, ouverte pour tentative d'assassinat." Il est en contact permanent avec le parquet antiterroriste de Paris, mais il convient d'être extrêmement prudent ; à ce stade de l'enquête, aucune piste n'est privilégiée ni écartée.