Lyon : polémique après les incidents qui ont émaillé le match OL-Besiktas

France 2

Sur le parvis du parc OL, ce jeudi 13 avril au soir, supporters turcs et lyonnais s'affrontent, obligeant les forces de l'ordre à intervenir. 20 000 supporters turcs se mêlent aux 35 000 supporters lyonnais. Malgré les fouilles et le contrôle des billets, des hooligans turcs parviennent à pénétrer dans le stade avec des fumigènes et autres bombes agricoles. "Ce groupe-là a ouvertement forcé le passage à l'entrée de la tribune sud où ils se sont retrouvés, donc on n'a pas pu vérifier quel type de billet ils avaient en main", explique Annie Saladin, directrice de la sécurité de l'Olympique lyonnais.

45 minutes de retard

En tribune,

les affrontements reprennent, malgré la présence d'un millier de stadiers. Des projectiles sont lancés sur les supporters lyonnais qui, pris de panique, envahissent alors le terrain. Sept personnes sont blessées, douze sont interpellées. Jean-Michel Aulas, président de l'Olympique lyonnais, vient en personne demander à ses supporters de regagner leurs places. Le match débute avec 45 minutes de retard. Amendes, matchs à huis clos, ces incidents pourraient valoir au club lyonnais de lourdes sanctions de la part de l'UEFA qui a engagé une procédure disciplinaire.

Retrouvez cet article sur Francetv info

France Info golf. "En route pour 2018", un nouveau trophée
Le Clasico. Lyon / Besiktas : "L'UEFA aussi est responsable"
VIDEO. Et si des bébés participaient aux Jeux Olympiques...
Incidents autour du Parc OL avant la rencontre Lyon-Besiktas
Foot : procédures disciplinaires ouvertes contre les clubs de Lyon et de Besiktas

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages