Lyon: une nouvelle enquête ouverte contre les Daltons après des provocations devant un commissariat

·3 min de lecture
Des membres des Daltons face aux caméras de BFMTV  - BFMTV
Des membres des Daltons face aux caméras de BFMTV - BFMTV

Les Daltons continuent de faire parler d'eux. Une nouvelle enquête a été ouverte à l'encontre du collectif, d'après 20 Minutes, après des provocations devant un commissariat de Lyon, diffusées en direct sur les réseaux sociaux.

D'après des publications postées sur leur compte Instagram, que le ministre Gérald Darmanin a demandé à Facebook fermer ce lundi, le collectif a annoncé vendredi un live "palpitant". "On était en train de tenter de se calmer et de promotionner plutôt de bonnes actions", expliquait l'un des membres dans un message vidéo.

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

Réaction à l'absence de réponse du maire

En milieu de semaine, le collectif avait notamment lancé un appel au maire de Lyon, Grégory Doucet, par voie de presse.

"On a tenté de faire la faire la paix, de s'arranger et lui expliquer nos problèmes à visage découvert et qu'on était prêt à tout arrêter, prêt même à s'excuser", affirme le Dalton. "La mairie est restée dans l'ignorance comme d'habitude et n'a pas donné suite à nos appels", ajoutait-il.

En réaction à cet appel, resté lettre morte, d'après le collectif, ce dernier a décidé d'organiser samedi "un live". "Ne vous inquiétez pas, il n'y aura pas de blessés, on ne fera peur à personne" mais "ça reste palpitant comme d'habitude".

Dans un autre post, publié jeudi, les Daltons avaient pris en photo une voiture, immatriculée "Dalton 69" et surnommée la "Daltomobile". "Samedi 21h, la daltomobile vadrouillera en live sur Insta dans les rues de Lyon avec quelques Daltons à bord... qu'en pensera Lucky Luke (référence aux forces de l'ordre, NDLR)?", indiquaient-ils.

La "Daltomobile" retrouvée incendiée

D'après nos confrères, plusieurs Daltons se sont filmés samedi soir à bord de cette voiture, s'arrêtant devant un commissariat. Le conducteur a klaxonné à plusieurs reprises, pendant que l'un des passagers "est sorti pour faire des grimaces", selon une source policière, citée par nos confrères. S'en est suivie une course poursuite avec les forces de l'ordre. Quelques minutes plus tard, la voiture a été retrouvée incendiée à Bron, rue Paul Bic.

Toujours sur Instagram, les Daltons se sont justifiés auprès de leurs followers, alors que leur live a coupé au bout de seulement quelques minutes. "Aller devant le commissariat crier: 'Lucky [Luke] sort ton cul d’ici viens travailler', ça n'a pas bien plus [sic] ils tourne [sic] à mort", ont-ils affirmé en story, précisant qu'"on ne pensait pas croiser la cavalerie aussi vite". "Malheureusement faut être très prudent parce qu'on sait qu'ils mettront tous les moyens en place pour nous arrêter et c'est prison directement", ont-ils ensuite ajouté.

Et de prévenir: de "très grosses actions" sont prévues "dans quelques jours". "Et celle-là ne sera ni trop courte, ni mal filmée (...) elle fera un bien fou à notre maire bien aimé".

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles