Lyon : un nouveau "Dalton" mis en examen

·1 min de lecture

Un membre des "Dalton", collectif de rappeurs lyonnais narguant les autorités, a été mis en examen vendredi pour "complicité", cinq jours après l'escalade du grillage d'enceinte de la maison d'arrêt de Corbas (Rhône) par un de ses comparses, a annoncé le parquet de Lyon.

Mise en examen, assortie d'un placement sous contrôle judiciaire "strict"...

Cette mise en examen, assortie d'un placement sous contrôle judiciaire "strict", fait suite à l'ouverture dans la journée d'une information judiciaire visant les faits "d'escalade de l'enceinte pénitentiaire", de "projection de colis au sein de cette maison d'arrêt et de rodéos urbains commis à proximité de cet établissement". Dans une vidéo postée dimanche sur les réseaux sociaux, une personne déguisée en "Dalton" escalade le grillage d'enceinte de cette prison, en banlieue de Lyon, puis, après en être redescendue, lance des objets à l'intérieur, probablement à destination de détenus. Un autre "Dalton" effectue ensuite un rodéo à moto devant la maison d'arrêt. Il n'a pas été retrouvé depuis.

C'est dans cette prison qu'est détenu Many-GT, 30 ans, le leader des "Dalton", condamné fin août à neuf mois de prison ferme pour sa participation à des rodéos organisés pour le tournage d'un clip du groupe. Les chefs de la mise en examen vendredi du "Dalton" sont "communication non autorisée avec un détenu par une personne se trouvant à l'extérieur de l'établissement, complicité d'escalade non autorisée de l'enceinte d'un établissement pénitent...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles