Lyon : Neuf dents cassées, la mâchoire broyée… Deux policiers condamnés à un an de prison avec sursis pour violences

Lyon : Neuf dents cassées, la mâchoire broyée… Deux policiers condamnés à un an de prison avec sursis pour violences

JUGEMENT - Les deux fonctionnaires de la BAC étaient jugés pour avoir tabassé un jeune homme en marge d’une manifestation contre la réforme des retraites, en décembre 2019 à Lyon

Des peines d’un an de prison avec sursis ont été prononcées jeudi à l’encontre de deux policiers de la BAC de Lyon. Le tribunal correctionnel est allé au-delà des réquisitions du ministère public ayant demandé qu’ils soient condamnés à dix mois de prison avec sursis. Le tribunal a estimé que les prévenus avaient « commis une faute personnelle » dans le cadre d’une « scène unique de violences ».

Les deux fonctionnaires étaient jugés pour avoir tabassé sans raison un jeune homme, alors âgé de 23 ans, à la fin d’une manifestation contre la réforme des retraites, le 10 décembre 2019. A l’écart du cortège, Arthur Naciri s’apprêtait à quitter la place Bellecour de Lyon lorsqu’il est passé près du cordon de policiers. Tiré à l’arrière par la capuche de sa veste, mis au sol de force à coups de balayette dans les genoux, le garçon a ensuite été frappé au visage de plusieurs coups de matraque. Bilan : neuf dents cassées et une partie de la mâchoire fracturée.

« Les juges, on ne les abuse pas »

« Je suis très content de la décision qui les reconnaît coupables. Ça fait du bien. Ça fait deux ans et demi qu’on me questionne, qu’on ne me croit pas quand je parle, a réagi l’intéressé en sortie d’audience. Cette fois, la dé(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Trail : Baptiste Chassagne rêve de remporter la SaintéLyon, « course de cœur » de ce Lyonnais supporteur de l'ASSE
Lyon : Imposteur ou « spécimen scientifique » surestimé ? Le T-Rex Ryker au cœur d’un étrange revirement
Laissé en rade aux législatives, Castaner se remet sur les rails avec le port de Marseille et le tunnel du Mont-Blanc