Lyon : Et si Naïs Pirollet devenait le prochain Bocuse d'Or?

·1 min de lecture

GASTRONOMIE - Coéquipière de Davy Tissot, lauréat du Bocuse d’Or 2021, la jeune Lyonnaise fait partie des six candidats qui s’affrontent lundi et mardi pour représenter la France lors de la prochaine édition du concours

Elle a été pendant deux ans « la petite souris ». Désormais la voilà propulsée sur le devant de la scène. Du haut de ses 24 ans, Naïs Pirollet fait partie des six cuisiniers, sélectionnés à travers l’Hexagone, qui s’affronteront lundi et mardi à Reims afin de représenter la France au prochain Bocuse d’Or. Un sacré challenge pour la Lyonnaise. La concurrence s’annonce rude. Benjamine du concours, elle devra notamment en découdre avec de redoutables adversaires, dont Noémie Honiat, révélée dans la saison 5 de Top Chef. Ou encore Jérôme Schilling, chef étoilé au Michelin.

« L’avantage est que j’ai déjà connu le Bocuse d’Or », sourit la jeune femme au moment d’analyser ses chances de l’emporter. Car Naïs Pirollet n’est pas à son coup d’essai. En septembre dernier, elle a remporté la plus prestigieuse compétition culinaire aux côtés de Davy Tissot. « Je n’étais pas dans le box [en cuisine] mais à l’arrière en préparation », confie-t-elle modestement. Son rôle dans l’équipe française a pourtant été essentiel : celui de « petite souris », « noter tout ce qu’il pouvait manquer », mettre au point les recettes imaginées par le futur vainqueur, repérer le moi(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Lyon : Au cœur de la Guillotière, la Laiterie de Lyon fait son beurre
Lyon : Les Dodus revisitent le saucisson brioché version street-food
Lyon : « Chaque repas est une forme de résistance »… Sonia Ezgulian cuisine avec Handicap international

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles