A Lyon, la moitié des vélos en libre-service seront "hybrides" dès le 20 février

1 / 2

A Lyon, la moitié des vélos en libre-service seront "hybrides" dès le 20 février

La moitié des vélos en libre-service de l'agglomération lyonnaise - 2.500 sur 5.000 - seront disponibles en version "hybride" dès le 20 février, ont annoncé mercredi l'exploitant JCDecaux et la métropole de Lyon. Ces vélos pourront fonctionner à la seule force du mollet, ou avec une assistance électrique.

"C'est une nouvelle étape pour la pratique du vélo", s'est félicité lors d'une conférence de presse le président de la métropole David Kimelfeld, en rappelant que la part du vélo dans les déplacements était passée de "2 à 8% en quelques années" dans l'agglomération.

L'objectif est que "20% des abonnés" utilisent le service e-Vélo'v, selon David Kimelfeld, qui espère que cette innovation va "ouvrir de nouveaux horizons à toute une catégorie de population, dont les seniors" mais aussi aux habitants de la seconde couronne de la banlieue lyonnaise. Avec ses deux collines aux pentes accentuées, Fourvière et Croix-Rousse, Lyon est une ville qui peut être éprouvante pour les cyclistes occasionnels.

Une autonomie de 8 à 10 kilomètres

L'assistance électrique du e-Vélo'v s'active grâce à une batterie amovible, louée 7 euros par mois et pesant 530 grammes. Elle permet d'avoir une autonomie comprise entre 8 et 10 kilomètres. Sans batterie, le e-Vélo'v est utilisable comme un vélo mécanique, à la différence qu'il pèse 2,5 kilogrammes de plus qu'un Vélo'v classique. "C'est le même poids que le Vélo'v ancienne...

Lire la suite sur Auto

A lire aussi