Lyon : Gérard Collomb dézingue le bilan des Verts, une « catastrophe absolue »

·1 min de lecture
Gérard Collomb et Grégory Doucet en juillet 2020 à Lyon.
Gérard Collomb et Grégory Doucet en juillet 2020 à Lyon.

Gestion économique, sécurité, propreté? Depuis son banc de l?opposition à la mairie de Lyon et à la métropole, Gérard Collomb observe Grégory Doucet (Europe Écologie-Les Verts) et ses équipes mettre en musique leur politique. Et rien ne trouve grâce aux yeux de l?ancien édile, qui a revêtu l?écharpe tricolore pendant près de vingt ans. Dans une longue interview accordée au Progrès, lundi 5 juillet 2021, l?ex-ministre de l?Intérieur prédit même une « catastrophe absolue ! »

« Je ne croyais pas que ça allait être aussi violent », souffle Gérard Collomb, qui accuse les Verts d?avoir dupé leurs électeurs. « Les gens pensaient voter pour le climat, mais derrière, c?est tout un changement de société qui est à l??uvre. Les Verts portent ce mouvement woke qui s?empare de notre société, la fragmente, l?archipellise », persifle-t-il dans les colonnes du quotidien régional.

À LIRE AUSSI« Arbres morts », attaque contre le Tour? Les polémiques des maires écolos

« Tout sur la prévention et rien sur la répression »

Non contents de contribuer à la division de la société française, les écologistes auraient également toutes les peines du monde à la protéger, alerte l?ancien socialiste. Celui qui a occupé la Place Beauvau entre mai 2017 et octobre 2018 en veut pour preuve l?opposition systématique des Verts lyonnais à la vidéoprotection. « Les écologistes ont le même tropisme que le PS dans le temps : tout sur la prévention et rien sur la répression. Pour moi, l?un ne va pas san [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles