"Lyon a besoin de renouvellement": Thierry Philip, vice-président de la Métropole rompt avec Collomb et votera écologiste

Juliette Mitoyen
Thierry Philip, vice-président de la Métropole de Lyon, votera pour l'écologiste Grégory Doucet au second tour des municipales - BFM Lyon

À l'occasion d'une conférence de presse ce lundi, trois élus proches de Gérard Collomb mais en désaccord avec son alliance avec la droite pour les élections municipales et métropolitaines annonceront officiellement leur soutien à Grégory Doucet, candidat écologiste à la mairie de Lyon.

Parmi eux, Thierry Philip, ancien maire du 3e arrondissement et actuel vice-président de la Métropole. Invité de BFM Lyon ce lundi, le socialiste a notamment justifié son choix pour Grégory Doucet en expliquant que Lyon avait besoin de changement.

"J'ai démissionné il y a trois ans en disant qu'il fallait du renouvellement, a-t-il raconté. Il suffit de regarder: la liste du renouvellement, c'est celle de Grégory Doucet. La majorité des gens qui y sont n'ont jamais été élus (...) Le renouvellement est la clé, Lyon a besoin de renouvellement."

Thierry Philip a par ailleurs déclaré qu'à ses yeux, la liste de Grégory Doucet, désormais alliée avec les listes de gauche et d'extrême-gauche de Sandrine Runet et Nathalie Perrin-Gilbert, est celle qui est la plus à même de "faire le lien entre la lutte contre les inégalités et un vrai travail sur le climat".

Collomb, "une logique pas facile à suivre"

L'ancien maire du 3e arrondissement de Lyon a par ailleurs pointé le manque de logique de Gérard Collomb dans cette nouvelle course à la mairie.

"Là c'est tout sauf les Verts, alors qu'au premier tour c'était tous pour le climat. Donc la logique n'est pas très facile à suivre. Et puis il revient à Lyon en disant 'Mon problème, c'est d'empêcher Monsieu Wauquiez de tout dominer', puis ensuite il fait un accord avec Monsieur Wauquiez... J'avoue que je ne suis plus."

Outre Thierry Philip, deux autres proches de Gérard Collomb glisseront eux-aussi un bulletin écologiste dans l'urne dimanche 28 juin. Il s'agit de Christian Coulon, édile du 8e arrondissement, et de Bernard Bochard, maire du 9e. Une position d'autant plus particulière pour ce dernier qu'il figure toujours sur la liste de Gérard Collomb, en troisième position.

Article original publié sur BFMTV.com