Lyon : Après le direct de CNews à la Guillotière, la mairie dénonce une « instrumentalisation »

·2 min de lecture

REACTIONS - Après la venue ce mercredi matin de Jean-Marc Morandini dans le quartier de la Guillotière pour présenter en direct l’émission « Face à la rue », la classe politique lyonnaise s’est indignée. A commencer par le maire de la ville

L’apparente tranquillité régnant depuis le week-end dernier dans le quartier de la Guillotière ? Elle n’aura été que de courte durée. Désertée de ses marchands ambulants depuis la spectaculaire opération des forces de l’ordre du 19 novembre, la place Gabriel Péri de Lyon a été ce mercredi le théâtre de nouvelles agitations.

En cause cette fois : la présence de Jean-Marc Morandini, venu animer en direct l’émission Face à la rue pour la chaîne CNews en compagnie de Jordan Bardella, le président du Rassemblement national. Un important dispositif policier a été déployé pour assurer leur sécurité alors que des groupes antifascistes avaient appelé à la mobilisation.

« Cette émission a été réalisée dans le but de stigmatiser »

« La tenue de cette émission a engendré des troubles à l’ordre public, nécessitant la mobilisation des forces de police », s’indigne la mairie de Lyon dans un communiqué, dénonçant ainsi une « instrumentalisation » de la chaîne télévisée.

« Cette émission a été réalisée dans le but de stigmatiser le quartier de la Guillotière et ses habitants. Le quartier de la Guillotière mérite mieux que cela », déplore(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Lyon : « On est des calmes, mais on veut se battre », le quartier chinois se révolte à son tour contre l’insécurité à la Guillotière
Lyon : McDonald’s et Casino ferment leurs portes plus tôt à la Guillotière à cause de l’insécurité
Lyon : « Aucune baguette magique n’existe », répond au sujet de la Guillotière Grégory Doucet qui se défend de se « cacher derrière son petit doigt »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles