Lyon : 300 personnes rassemblées pour une fête sauvage sur les quais

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
Le préfet a demandé aux forces de l'ordre de ne pas intervenir compte tenu de la proximité de la foule avec le fleuve. (Photo d'illustration)
Le préfet a demandé aux forces de l'ordre de ne pas intervenir compte tenu de la proximité de la foule avec le fleuve. (Photo d'illustration)

Un rassemblement allant à l'encontre des mesures sanitaires en vigueur s'est tenu ce mardi 30 mars au soir, à Lyon. Comme le révèle Le Progrès, environ 300 personnes se sont réunies à partir de 18 heures sur les quais de Saône, entre le quai de La Pêcherie et le quai Saint-Antoine, pour une fête sauvage sur fond de musique électro. L'événement s'était organisé sur les réseaux sociaux. La majorité des personnes présentes sur place ne portaient pas de masque et ne respectaient pas les règles de distanciation sociale, indique le quotidien régional.

La préfecture de la région Auvergne-Rhône-Alpes et du Rhône s'est exprimée sur Twitter, qualifiant ce rassemblement d'« irresponsable et inacceptable ». « Le préfet a demandé aux forces de l'ordre de ne pas intervenir », a ajouté la préfecture, compte tenu de la proximité de la foule avec le fleuve. Une importante partie des personnes rassemblées ont commencé à quitter les lieux autour de 19h40, après déploiement des Zodiac.

La préfecture a également rappellé que les participants sont en infraction à au moins trois titres : violation du couvre-feu, rassemblement à plus de six personnes et consommation d'alcool sur la voie publique. Les images des caméras de vidéosurveillance présentes aux abords des quais de Saône pourraient être utilisées pour retrouver les fêtards et les verbaliser.