Les lycées fermés, quid de la philo et du grand oral du bac ?

Source AFP
·1 min de lecture
Jean-Michel Blanquer aimerait que l'épreuve de philo du nouveau bac et le grand oral puissent se dérouler en juin.
Jean-Michel Blanquer aimerait que l'épreuve de philo du nouveau bac et le grand oral puissent se dérouler en juin.

Le nouveau bac ne devrait pas pouvoir se passer dans des conditions normales cette année encore. La fermeture des lycées annoncée par Emmanuel Macron, et effective à compter de vendredi 2 avril au soir, ne va rien arranger. Syndicats, élèves ou enseignants demandent fermement l'annulation de l'écrit de philo et du grand oral. Mais Jean-Michel Blanquer affiche sa volonté de les maintenir en juin. Les épreuves de spécialité du nouveau bac, initié par le ministre de l'Éducation, ont été annulées au profit du contrôle continu, mais les élèves de terminale doivent toujours passer en juin l'épreuve de philosophie et un grand oral.

Ce grand oral, inédit, paralyse plus d'un élève de terminale : ils vont devoir s'exprimer debout vingt minutes sur un sujet sélectionné parmi deux préparés durant l'année, argumenter face à un jury de deux enseignants, poser leur voix, tout cela avec le port du masque. L'épreuve est affectée d'un coefficient 10 dans la voie générale ? 14 dans la voie technologique.

Blanquer mise sur le mois de juin

Le ministre de l'Éducation y tient : il a de nouveau indiqué jeudi avoir pour objectif de la maintenir, ainsi que l'épreuve de philo, malgré la fermeture annoncée des établissements. « Nous nous fondons sur la situation sanitaire et partons du principe qu'elle sera très améliorée en juin », a-t-il déclaré, avant d'affirmer que « ce n'est pas pour embêter les gens mais pour maintenir l'exigence du bac ».

À LIRE AUSSI« Tout le monde déserte », les [...] Lire la suite