Lycées et facultés bloqués : trois questions pour comprendre le mouvement étudiant

franceinfo
Mardi, environ 200 lycées ont été bloqués en France. Plusieurs rassemblements, parfois émaillés de violences, ont également eu lieu. 

Plusieurs dizaines de lycées sont de nouveau bloqués, mercredi 5 décembre, en France. Il s'agit d'un mouvement aux revendications disparates, porté par la vague des "gilets jaunes", qui pourrait se poursuivre ces prochains jours. Mardi, des rassemblements, parfois émaillés de violences, ont eu lieu dans différentes régions.

>> Lycéens et étudiants se mobilisent et bloquent des établissements partout en France. Suivez notre direct

Il s'agit du troisième jour de cette mobilisation étudiante contre des réformes du gouvernement, qui s'inscrit dans la foulée de la contestation des "gilets jaunes". Des syndicats lycéens appellent à une "mobilisation générale" jeudi. Voici ce qu'il faut savoir sur ce mouvement.

Où se situent les points de blocage ?

Mercredi matin, le ministère de l'Education recensait des perturbations, blocages de lycées ou incidents dans plusieurs académies, notamment Marseille et Créteil, deux des points chauds de la mobilisation de ces derniers jours. "C'est tendu dans celle de Marseille, avec 20 lycées bloqués ou perturbés, et Créteil avec 24 perturbés, dont 8 complètement bloqués", explique le ministère. D'autres perturbations sont signalées, notamment dans l'académie de Lyon (16 lycées perturbés dont deux bloqués). Et des blocages (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi