Des lycéens célèbrent la beauté des gestes agricoles grâce à des tableaux connus

·1 min de lecture

Charline 17 ans, en combinaison de travail sombre, est assise sur une botte de paille, elle tient un agneau né il y a quelques jours. La jeune fille aux boucles lâches, le couve du regard avec un léger sourire. Edwin, 18 ans, lui fait face. Le jeune homme tient une bougie dans sa main, dont on ne voit que la lueur. Il arbore un air sérieux, responsable, les yeux rivés sur le jeune animal. Sur cette photographie, la lumière vient du centre, de la flammèche fragile. Les deux lycéens, tous les deux en terminale bac pro au lycée agricole La Touche à Ploërmel (Morbihan), ont posé fin janvier, à la nuit tombée, dans la bergerie de leur établissement, devant l'appareil d'un photographe professionnel, Xavier Courchinoux. Leurs camarades de classe étaient chargés de l'éclairage. "Ça s'est vite passé, raconte Charline, parce qu'on avait bien nos positions en tête. Et l'agneau s'est laissé faire. C'était un moment assez beau."

Charline et Edwin ont repris les poses des personnages peints par Georges de la Tour dans le tableau du Nouveau-Né (vers 1645), un chef d'œuvre exposé au musée des Beaux Arts de Rennes. Mais il ne s'agit pas d'une participation au Getty Challenge, ce mouvement sur instagram et facebook qui s'est tenu de mars à mai dernier, et qui a vu des dizaines de milliers de personnes dans le monde, recréer chez eux, avec les moyens du bord des compositions de peintures célèbres, celle la Joconde de Vinci, ou le portrait de la Jeune fille à la perle de Vermeer entre autres.

L...


Lire la suite sur LeJDD