Publicité

Lycée musulman Averroès : le tribunal administratif confirme l'arrêt des subventions

Le tribunal administratif de Lille a rejeté, lundi 12 février, les trois recours en référé-suspension déposés, au début du mois de janver, par l'association gérant le lycée privé musulman Averroès. Ces recours visaient à éviter la cessation des subventions publiques à partir de la rentrée de septembre 2024, après la décision de l'État de résilier ce contrat d’association, a rapporté France Bleu Nord. Le tribunal a estimé que l'association a « manqué à deux titres à ses obligations », notamment en refusant un contrôle inopiné de son centre de documentation et en dispensant des cours d'éthique musulmane reposant sur des commentaires des Quarante hadiths de l'imam An-Nawawi contraires aux valeurs républicaines. L'ouvrage prône, entre autres, la peine de mort pour les non-croyants et la supériorité des lois divines.

« Le refus du lycée de faire procéder à un contrôle de son fonds documentaire ne permet pas de démontrer que ces commentaires ne seraient pas, comme l'affirme le lycée, le support pédagogique utilisé par les élèves pour le cours d'éthique musulmane», ont observé les trois juges. Ils considèrent ainsi que « le maintien de l'application du contrat d'association jusqu'à l'examen du recours au fond de l'association Averroès porterait une atteinte excessive à l'intérêt général ».

À lire aussi Dérive islamiste, séparatisme : ce que contient le rapport sur le lycée musulman Averroès de Lille

L'avocat annonce son intention de saisir le Conseil d'État

Dans un co...


Lire la suite sur LeJDD