LVDA4 : Sarah Fraisou a-t-elle été agressée par Rawell et Rania pendant le tournage ?

·1 min de lecture

Alors que l'on pensait les tumultes loin des Vacances des Anges 4, après l'affaire opposant Ricardo au maire de Saint-André, il faut croire que les soucis continuent pour le programme de NRJ12. Exit La Réunion, la production avait dû trouver une solution de secours et s'était finalement dirigée vers Saint-Domingue où les candidats ont pu débuter leur aventure le 8 février 2021. Au casting, des têtes fortes à l'image d'Angèle que l'on a pu voir dans le cinquième cross des Marseillais, le couple Raphaël Pépin et Tiffany, les sœurs jumelles Rawell et Rania ou encore la sulfureuse Sarah Fraisou, qui a perdu beaucoup de poids. Sur le papier, l'affiche est belle mais tout ce petit monde a eu du mal à s'entendre. Angèle a été exclue du tournage après une grosse friction avec Raphaël Pépin. Ce dernier est d'ailleurs visé par des accusations de la jolie brune laissant entendre qu'il aurait été violent avec elle. Par la suite, l'ambiance ne s'améliore pas. Et c'est au tour de Rawell et de Rania de quitter l'aventure, épuisées par les nombreux clashs. Rania a même évoqué "un acharnement" sur ses réseaux sociaux.

Mardi 23 février 2021, Sarah Fraisou a pris la parole en story de son compte Instagram afin de donner sa version des faits. L'épouse d'Ahmed "accuse" et selon celle-ci, Angèle était alcoolisée et les deux jumelles violentes. "Boire un petit verre pour s'amuser, tout le monde est d'accord. Mais certains comportements ne sont pas pardonnables quand on ne sait pas boire ! Sortir, agresser (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Les Marseillais à Dubaï : entre Maeva Ghennam et Marine El Himer la guerre est-elle déclarée ?
PHOTO Obsèques de Tonton David : Princess Erika et ses proches lui disent adieu
Plastic Bertrand a 67 ans : que devient le chanteur ?
Brigitte Macron piégée et "surprise" par une apparition ahurissante d'Emmanuel Macron dans une émission
PHOTO Mathieu Johann opéré : l'ancien de la Star Academy se confie sur "le mal" qui l'encombrait