Lutte contre les violences faites aux femmes : Macron appelle à ne pas «relâcher l'effort»

© Christophe PETIT TESSON / POOL / AFP

Emmanuel Macron  a appelé vendredi en Côte-d'Or à ne "pas relâcher l'effort" dans la lutte contre les violences faites aux femmes , estimant qu'il fallait améliorer formation et prévention malgré d'importants "progrès collectifs". Le chef de l'Etat a assisté à l'Ecole de gendarmerie de Dijon à un exercice de simulation d'une intervention des forces de l'ordre auprès d'une femme ayant appelé les secours en raison d'un mari violent. Les gendarmes ont mis en scène l'interpellation de l'homme et, surtout, la prise en charge de la femme et sa sécurisation, avec ses enfants.

Plus de 90% des mesures décidées en 2019 mises en œuvre

"Il y a quand même eu des progrès collectifs", avec "un immense travail de formation de nos forces de sécurité intérieure", s'est félicité Emmanuel Macron lors d'une table ronde avec tous les intervenants du secteur, à l'occasion de la journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes. Ce thème, et plus largement l'égalité hommes-femmes, a été décrété "grande cause" de ses deux quinquennats. "Il ne faut pas relâcher l'effort", a toutefois insisté le président.

>> LIRE AUSSIAffaire McKinsey : «C'est normal que la justice fasse son travail», dit Emmanuel Macron

 

Plus de 90% des mesures décidées à l'issue du Grenelle contre les violences conjugales, fin 2019, sont "complètement mises en œuvre", se félicite-t-on à l'Élysée. Emmanuel Macron a rappelé la possibilité de recueillir les plaintes à l'hôpital ou dans un "tie...


Lire la suite sur Europe1