Lutte contre les stupéfiants : "Face à ce contentieux de masse, la réponse est de plus en plus systématique", selon l'Observatoire français des drogues

franceinfo
·1 min de lecture

"Face à ce contentieux de masse, la réponse est de plus en plus systématique", affirme mardi 27 avril sur franceinfo Ivana Obradovic, directrice adjointe de l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT), alors que l'Observatoire publie une note sur la lutte contre l'usage de stupéfiants. Selon cette note, la lutte contre l'usage de cannabis, notamment, s'automatise, au détriment des mesures à dimension sanitaire.

franceinfo : En quoi la lutte contre l'usage de stupéfiants s'automatise-t-elle ?

Ivana Obradovic : D'abord, ce bilan s'appuie sur les chiffres officiels des ministères de l'Intérieur et de la Justice. Il montre que c'est un contentieux important en volume : il représente 130 000 interpellations en 2020. Face à ce contentieux de masse, la réponse est de plus en plus systématique. Ce sont des affaires qui sont de moins en moins classées sans suite. La réponse pénale prend des formes de plus en plus variées : ce n'est pas seulement une condamnation judiciaire, c'est beaucoup plus souvent une réponse en amont des tribunaux. Elle prend par exemple la forme d'un rappel à la loi, d'un "stage de sensibilisation aux dangers de l'usage de produits stupéfiants", ou désormais d'une amende forfaitaire délictuelle.

Ces mesures prennent-elles le pas sur les injonctions de soins ?

Quand il n'y a pas de poursuite judiciaire, mais plutôt une alternative aux poursuites, on s'aperçoit que les mesures à caractère sanitaire sont de moins en moins importantes dans la (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi