Lutte contre l'islamisme : à Marseille, des associations éduquent les jeunes à la citoyenneté

·1 min de lecture

Une semaine après l'assassinat de Samuel Paty, professeur d'histoire-géographie dans un collège de Conflans-Sainte-Honorine, certains enseignants et parents d'élèves appréhendent déjà la rentrée au retour des vacances de la Toussaint. Dans les zones de sécurité prioritaire de Marseille, certaines structures associatives sensibilisent déjà le jeune public à la citoyenneté.

>> Retrouvez tous les journaux de la rédaction d'Europe 1 en replay et en podcast ici

Ils sont une vingtaine d'enfants à participer à cet atelier. Dans les mains de ces enfants, différents symboles de la République. Des symboles qu'ils doivent identifier comme cette Marianne qu'ils ne connaissaient pas vraiment. "C'est une statue, elle représente la République, le drapeau, liberté, égalité, fraternité", affirme l'un d'eux. Ces symboles, en avait-il déjà parlé avec ses parents ? "Non", répond-il.

"On les voit changer, évoluer"

Dans ces ateliers, il est question de République, mais aussi de laïcité. Des valeurs qui, pour ce jeune public, restent encore floues. "Dans ces quartiers perdus de la République, on part vraiment de très loin", explique Mohamed Bousselmania, chef de projet à Marseille proximité. "Il y a des enfants pour qui on part vraiment de la base. 'Je suis Arabe avant d'être Français', ce n'est pas possible. Donc le travail commence là", poursuit-il. "J'aime la France, j'aime mon pays et je connais tous les symboles, toutes les valeurs qui s'y rattachent, c'est de notre ressort et il est urg...


Lire la suite sur Europe1