Lutte contre la délinquance : Jean-François Copé aimerait voir des caméras de vidéosurveillance "partout" dans Paris

1 / 2

Lutte contre la délinquance: Jean-François Copé aimerait voir des caméras de vidéosurveillance "partout" dans Paris

L'édile, candidat à sa réélection, a vanté son propre bilan en matière de sécurité. Selon lui, le nombre de crimes et délits commis à Meaux a connu une baisse "spectaculaire" depuis l'installation de caméras de vidéosurveillance et la mise en place d'une brigade urbaine de proximité.

Invité sur le plateau de BFM Paris ce jeudi soir à l'occasion de l'émission Capitale 2020, Jean-François Copé a défendu le projet de la création d'une police municipale armée dans la capitale, idée défendue par l'ensemble des candidats de droite aux municipales. Le maire Les Républicains à Meaux a aussi insisté pour une multiplication des caméras de vidéosurveillance. 

'Il faut une police municipale armée à Paris. Il faut des caméras et pas seulement dans les gares, mais partout", a affirmé Jean-François Copé. "Il y a un danger constant."

L'édile, candidat à sa réélection, a vanté son propre bilan en matière de sécurité.  Selon lui, le nombre de crimes et délits commis à Meaux a connu une baisse "spectaculaire" depuis l'installation de caméras de vidéosurveillance et la mise en place d'une brigade urbaine de proximité.

Des effets "spectaculaires" à Meaux

"Les résultats à Meaux sont spectaculaires", s'est-il félicité. "On a divisé par deux la délinquance : nous avions 110 crimes et délits pour 1000 habitants par an il y a 10 ans. Aujourd'hui, c'est 52."

"Dieu sait que l'on m'a traité de tous les noms quand j'ai mis ces mesures en place. La gauche me disait que c'était une atteinte à la liberté alors que pas du tout ! C'est un moyen d'intervenir immédiatement quand il y a une agression sur la voie publique."

Retrouvez cet article sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :

À lire aussi