Lutte contre la corruption en Chine: Fu Zhenghua, ex-ministre de la Justice, arrêté

·2 min de lecture

L'arrestation de Fu Zhenghua fait suite à une enquête de la Commission centrale de contrôle de la discipline. L'ex-ministre de la Justice avait été auparavant expulsé du Parti communiste chinois et de la fonction publique. Il devient ainsi la dernière victime de la lutte anti-corruption en Chine qui n'épargne ni les « tigres, ni les mouches », c'est-à-dire, ni les grands pontes du parti, ni le moindre petit fonctionnaire et encore moins les potentiels concurrents du numéro 1 chinois Xi Jinping.

À l'approche du 20e Congrès du Parti qui doit reconduire Xi pour un troisième mandat à l'automne, la grande purge de ses rivaux continue. Longtemps choyé par les médias d'État, l'ancienne étoile montante Fu Zhenghua se trouve aujourd’hui sur le banc des accusés, pour avoir accepté des pots-de-vin et contourné la loi à des fins personnelles.

« La main lourde »

Pourtant, celui qui a été chef adjoint de la sécurité publique et ministre de la Justice revendiquait avoir « la main lourde » pour appliquer la loi. Il était d'ailleurs lui-même aux manettes pour faire tomber le « tsar de la sécurité chinoise », Zhou Yongkang, arrêté en 2015 et condamné depuis à la prison à vie.

Aujourd'hui, c'est au tour de Fu Zhenghua d'être accusé de faire partie d'un « gang politique » déloyal vis-à-vis du parti. Xi Jinping l'a bien annoncé en 2020 : la police, les procureurs et les juges doivent être « absolument loyaux, absolument purs et absolument fiables ».

Quatrième ex-chef adjoint de la Sécurité détenu

Fu Zhenghua est déjà le quatrième ex-chef adjoint de la Sécurité détenu par la toute puissante Commission centrale de contrôle et de discipline, celle-là même qui permet à Xi Jinping de régner en maître absolu sur le parti.

À lire également : Chine: enquête contre un ex-ministre de la Justice, soupçonné de corruption

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles