L'utilisation prolongée des écouteurs nuit-elle à notre audition ?

·1 min de lecture

Et si nous arrêtions de faire la sourde oreille face aux dangers des écouteurs ? À l'occasion de la Journée Nationale de l'Audition ce jeudi 11 mars, l'association JNA lance la première "Journée sans écouteurs".

Tous les ans, cette manifestation offre l'occasion de prévenir des risques auditifs grâce à des contrôles, des dépistages gratuits ou encore la diffusion de guides pratiques d'information.

Qui sont les utilisateurs d'écouteurs aujourd'hui ?

Dans la rue, au travail ou même au lit, de nombreuses personnes ne quittent plus leurs écouteurs. Et cela, toutes générations confondues. Selon une enquête réalisée en mars 2020 par l'Ifop et l'association JNA, 88 % des jeunes de 15 à 17 ans utilisent des écouteurs, 53 % des 35-49 ans et 36 % des 50-64 ans.

Près d'une personne sur cinq les utilise plus de deux heures par jour et 25 % des personnes sondées ont pour habitude d'augmenter les décibels. Certains conservent même leurs écouteurs lors du coucher !

En télétravail aussi. La dernière enquête réalisée en octobre 2020 révèle que plus de trois travailleurs sur cinq en télétravail ont utilisé un casque ou des écouteurs, dont 20 % plus de deux heures chaque jour. Pour beaucoup, les écouteurs servent également à se créer une bulle d'intimité sur le lieu de travail.

Nos oreilles peuvent-elles supporter les écouteurs ?

Les oreilles restent fragilisées par l'omniprésence des écouteurs. Fatigue, nervosité, perte de concentration : si la musique (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Covid-19 et sommeil : 15 conseils contre les insomnies
Forme : les 6 bienfaits du tai-chi sur l'énergie vitale des seniors
DIRECT. Covid-19 en France ce 11 mars : chiffres, annonces
Pourquoi j'ai une cystite après chaque rapport sexuel ?
Quelle différence entre un nutritionniste et un diététicien ?